Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vous êtes

 visiteurs à suivre nos aventures !

Nous y avions passé la journée du 11 novembre 2015 et à peine 2 jours plus tard  ...

 Il faisait gris ce jours-là mais en sortant du restaurant où l'on venait de déjeuner, un ciel bleu magnifique nous accueillait pour nous gratifier de sa présence une bonne partie de l'après-midi ! Petit moutard s'est fait croquer le portrait par un de ces prétendus artistes - ou pas - avec du talent - sûrement - qui seraient capables de vous tenir la jambe des heures pour vous vendre quelques minutes de rêve de célébrité ... le portrait était finalement pas trop mal réussi ! 
 
Nous nous étions encore étonnés de son aura, de sa beauté, de son magnétisme, de sa douceur de vivre malgré sa météo capricieuse, de ses dessous et de l'envers du décor ! Nous nous sommes surpris à vivre encore à ses côtés malgré la promesse renouvelée chaque année de la quitter ! 
 
Qu'a-t-elle donc de si particulier ? Après tout, elle est parfois sale : vous voyez ces déchets qui traînent dans ses rues, ses canaux et son fleuve !  Insolente : vous savez, ce garçon au café qui vous réclame de payer avec tant d'arrogance avant même que vous ayez pu porter la coupe aux lèvres ! Impitoyable : vous avez déjà croisé ses enfants mal-aimés, ils dorment sous les ponts, vous font parfois pitié quand d'autres fois ils vous agacent par leurs demandes incessantes !
 
Mais, vous vous rappelez que vous aimez voir ses gens se prélasser sur ses terrasses ou sur ses quais l'air insouciant et léger, lécher l'odeur de papier ancien qui se dégage de ses vieilles librairies tout droit sorties d'un siècle oublié, vous adorez plus que tout vous perdre dans ses dédales en creusant son pavé après avoir fait goûter à vos papilles une cuisine d'ici ou d'un ailleurs improbable, vous revoyez aussi ses millions d'habitants qui sont sortis dans une ambiance mi solennelle mi bon enfant pour rappeler avec simplicité son identité profonde mêlée harmonieusement au reste de l'humanité ! Vous souriez à son air parfois savant et impassible lorsque vous la connaissez également populaire et accessible !
 
Cette ville est belle et sale, loufoque et cérébrale, admirable et banale, minuscule et colossale, citadine et pastorale, malhonnête et loyale, agréable et infernale, singulière ... et plurale.
Vous aimez cette ville qui donne son avis sur tout mais qui jamais ne tranche, qui penche entre toutes les nuances, qui tangue, qui flotte mais qui jamais ne sombre ! Cette ville ne laisse personne indifférent mais vous voudriez bien que désormais on la laisse tranquille, qu'on l'oublie, qu'on lui fiche la paix à jamais ! 
 
 
Paris ... encore

Aujourd'hui, sous un ciel épais de nuages, nous y sommes retournés, à la butte Montmartre. Et comme la dernière fois, même par mauvais temps, on n'est toujours jamais à l'abri d'un petit rayon de soleil !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article