Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vous êtes

 visiteurs à suivre nos aventures !

 "Maman, cémouaki mets mes chaussures tout seul, maman j'arrive pas à faire mes lacets tu peux le faire STP, noooon cémouaki voulait mettre le chocolat dans mon lait, maman j'en ai fait tomber par terre tant pis, papa cémouaki m'habille tout seul, nooon j'arrive pas à trouver le trou de la manche pfff tu peux m'aider !!!"   

 

 Ce mot qui peut faire penser à une danse grecque n'en est pas plus que ce n'est une recette originale de cuisine nipponne. Le cémouaki est en réalité la phrase clé par laquelle ton moutard de 2-3 ans te fait comprendre qu'il grandit. Il te soûlera te harcèlera te réclamera de s'habiller seul, couper sa viande seul, mettre ses lacets seul, traverser la rue seul, grimper et marcher le long du mur de 3 mètres seul ... Et - bien évidement - 9 fois sur 10, il boutonnera dimanche avec lundi, manquera de se couper un doigt avec son couteau ou se le coincera dans le noeud de ses lacets, te donnera des sueurs froides sur le trottoir et manquera de t'achever quand tu le verras sauter à pieds joints du mur haut comme une falaise (bon d'accord, en fait il fait à peine la moitié de la taille d'un moutard de 3 ans même si le tien est bien parti pour crever la courbe de sa catégorie d'âge).   

 

 En vérité, face au cémouaki, il n'y a pas 36 conduites à tenir : laisse-le donc faire dans la mesure du possible ! Tu rêvais du jour où il serait autonome et tu sais bien qu'à cet âge il a encore grandement besoin de toi (même s'il ne le sait pas ou feint de ne pas le savoir ), alors fais-lui confiance et laisse-le jouir pleinement de son sentiment de toute-puissance ! Le jour viendra bien assez tôt où ce sera lui qui proposera de t'aider parceque cétouaki n'y arrive pas !  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article