Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vous êtes

 visiteurs à suivre nos aventures !

J 1 :

10h, je me rends à mon dernier RDV (je l'espère) à la maternité. Cette 2ème grossesse commence à sembler un peu longue vers la fin. La sage femme de jour constate un semblant de début de travail (moi-même ayant embarqué le trousseau prévu en salle de naissance avant de sortir le matin car au réveil, quelques contractions avaient commencé ... pas folle la guêpe à gros bidon), elle me dit de me tenir prête. Je décide donc d'aller manger avec Monsieur Moutard qui travaille pas loin et en attendant qu'il me rejoigne, je tricote (un air de déjà vu ... rappelle-toi : http://boitamoutard.over-blog.com/ 2017/01/tricot-co.html).

14h, on finit de manger et on décide de retourner à la maternité car les contractions se font plus rythmées, petite séance de monitoring (ça fait comme des petits sauts de grenouilles). C'est presque sur, c'est pour bientôt. On nous garde nos affaires et on décide d'aller faire un tour (marcher, bouger, mangez des pom... pardon, je m'égare). Nous marchons donc et au hasard de nos rencontres nous tombons sur une école privée avec à l'entrée un panneau "les trottinettes étant dangereuses, celles-ci ne sont pas autorisées dans l'enceinte de notre établissement", cela nous fait rire (dans une ville de droite dirigée un temps par un certain Nicolas S. et dont le revenu moyen par habitant est plusieurs fois multiple du votre ... on nage en plein clichés mais passons, je m'égare encore). 

Après une bonne heure de marche, nous décidons de revenir à la maternité. Ta serviteuse essaie au moins de terminer le dos de la jolie salopette et PapaMoutard fait du tétée-travail (faut bien se remettre dans le bain là).

La boitamoutard prend un "s" - épisode I

17h, encore un petit coup de monitoring ; cette fois-ci ça ressemble plutôt à des battements d'ailes d'un escadron de volatiles. Je tends l'oreille, à l'extérieur de la pièce ça parle Césa et autres joyeusetés (tu connais pas Césa ? Normal, lorsqu'on est enceinte on entre dans le cercle magique du vocabulaire obstétrique ... t'es nullipare toi non ? Noooon, je voulais pas dire que t'étais nuuuulle ... pfff reviens ! Jette un œil sur magicmaman.com tu comprendras !). Les infirmières et SF n'hésitent pas à décrire des scènes dignes d'un film gore :"T'aime pas les césariennes ?", "Ah non moi franchement ça me retourne l'estomac", "Ça alors ? Écoute, moi j'adore. Tiens par exemple parlant de retourner, l'autre jour j'ai assisté un gyneco, il a sorti l'utérus et j'ai pu voir tous les intestins"... ouaaah, ça doit être très excitant en effet, mais taisez-vous bor(biiiiiip).

 On nous garde, je peux monter prendre une douche mais "faudra pas trop tarder à redescendre pour vous installer en salle de naissance Madame, ce serait dommage d'accoucher dans la salle de bain" ... oui oui, je vous confirme ! Pas très envie non plus. Donc 18h je suis sur l'île de Bréat entrain de me faire masser par des mains expertes (on ne rêve pas ! Bréat c'est le nom de la salle et le massage ce n'est pas sur une table chaude mais c'est affublée de deux ceintures attachées à un appareil qui produit un bruit maintenant semblable à des sabots de chevaux au Quinté+ (Traduction : ça cogne !). Réflexion de PapaMoutard "Alors tu dégustes ?" ... ah je vous jure, une perle que je suis à garder encore toute ma zenitude en toutes circonstances face à ce débordement d'humour (moi aussi je t'aime mon chéri ❤️). 

19h, tout s'emballe ... et c'est PapaMoutard qui déguste (non je n'ai pas pensé à couper mes ongles pourquoi ? T'as mal où ça ? Aux doigts ? Super ! Moi j'ai juste l'impression qu'une moissonneuse-batteuse est entrain de refaire toute la déco de mon sous-sol ... mais c'est trois fois rien ... même pas mal !).

21h (je vous épargne les détails techniques), après avoir couru le marathon en portant 2 tonnes de charge sur le dos (en langage maso, mais dans le jargon médical on appelle cela un accouchement physiologique), et pour la 2ème fois consécutive (fouettez-moi ! Oh oui, encore!), TonMoutardBis (attends ! T'es sûre qu'on va l'appeler comme ça ? C'est un peu long non ?!) est né et est posé sur toi. Tu es Émue, tu trembles et tu es heureuse. PapaMoutard est en sanglots (bah oui, il a mal aux doigts ... mais c'est surtout un grand sentimental et il a encore assuré jusqu'au bout). 

Un 2ème petit lutin est venu illuminer nos vies davantage, c'est la naissance d'un petit garçon mais aussi celle d'une fraterie, d'une plus grande famille et encore d'autres souvenirs inoubliables à enregistrer dans la boitamoutardS.  

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article