Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vous êtes

 visiteurs à suivre nos aventures !

Comme pour les Pays-Bas, avec PapaMoutard nous avions eu l'occasion d'explorer un bout de la mer Baltique par le biais des pays Baltes. Entre des villes comme Tallinn, Riga ou Jurmala ou des lieux à l'atmosphère particulière comme l'île de Saarema ou l'isthme de Courlande, la mer Baltique tisse un lien fort comme d'autres mers peuvent le faire ailleurs. 

De l'autre côté de la Baltique pourtant, point de culte orthodoxe, point de touristes russes qui envahissent les stations balnéaires chics et clinquantes mais dans sa partie occidentale, les villes qui la bordent, anciennes villes de la ligue hanséatique qui leur a fait connaître un destin prospère grâce aux richesses apportées à ses habitants par le droit du commerce et privilèges particuliers octoroyés par les souverains européens, ces villes dont la présence stratégique proche de la Baltique a fait la gloire ont expérimenté plus tard - pour les mêmes raisons - un rapport mouvementé avec cette eau à l'air pourtant si calme. Des histoires de naufrages, de navires torpillés et de sites bombardés durant la 2nde guerre mondiale. Des villes comme Hambourg, Kiel et - bien que dans une moindre mesure - Lubëck ont connu un destin tragique à un moment de l'histoire où les pires atrocités en temps de paix pouvaient se justifier en temps de guerre.  

Dans notre périple estival et pour la suite de notre voyage, nous nous sommes arrêtés à Brême. 

L'été de la boitamoutards - Épisode II : La mer Baltique/Bremen (partie 1)
L'été de la boitamoutards - Épisode II : La mer Baltique/Bremen (partie 1)
L'été de la boitamoutards - Épisode II : La mer Baltique/Bremen (partie 1)
L'été de la boitamoutards - Épisode II : La mer Baltique/Bremen (partie 1)
L'été de la boitamoutards - Épisode II : La mer Baltique/Bremen (partie 1)
L'été de la boitamoutards - Épisode II : La mer Baltique/Bremen (partie 1)
L'été de la boitamoutards - Épisode II : La mer Baltique/Bremen (partie 1)
L'été de la boitamoutards - Épisode II : La mer Baltique/Bremen (partie 1)
L'été de la boitamoutards - Épisode II : La mer Baltique/Bremen (partie 1)
L'été de la boitamoutards - Épisode II : La mer Baltique/Bremen (partie 1)
L'été de la boitamoutards - Épisode II : La mer Baltique/Bremen (partie 1)

Brême et son port Bremerhaven qui donne sur la Mer du nord, deux villes enclavées dans le land de Basse-Saxe, constituent à elles deux une ville-État et le land de Brême, plus petit des 16 landër allemands. 

L'été de la boitamoutards - Épisode II : La mer Baltique/Bremen (partie 1)

Entre 1811 et 1814, Brême fut le chef-lieu d'un Länder un peu spécial : le département des Bouches de la Weser pour le compte de l'Empire français !  Merci comment ? Merci Napoléon.

Dominant la Mer du Nord, elle accepta pourtant d'être intégrée à la ligue hanséatique afin d'éviter un conflit ouvert avec ses membres qui commençaient à lorgner au-delà de la mer Baltique seule. Cette appartenance façona son identité particulière par rapport au reste de la région et contribua peut-être à sa situation géographique d'enclave et statut politique de "freie hansestadt", mais c'est surtout son placement en zone d'occupation au profit des américains qui garantira son indépendance du Länder de Basse-Saxe alors sous domination britannique. La 2ème guerre mondiale l'aura donc marquée - comme la plupart d'autres villes allemandes - suite aussi aux différents bombardements qu'elle subit.  

Ce qui nous a le plus plu, ce que nous avons aimé, ce qui nous a touché :

- TonMoutard : La statue des "Quatre musiciens de Brême" du conte de Grimm du même nom, les statues de cochons de la Sögestasse (rue des cochons donc en allemand), le kaffeemüle - ancien moulin transformé en café restaurant - et le bac pour traverser la Weser.      

- Taserviteuse : l'histoire mouvementée de la cathédrale St Pierre, détruite à plusieurs reprises par des incendies et orages avant même les bombardements de la 2nde guerre mais reconstruite à chaque fois (60% de la ville avait été rasée par les bombardements successifs), la séance de shopping dans le mall (chic, des nouvelles chaussures !), la découverte du style renaissance de la Weser dont l'hôtel de ville est un exemple.

- TonPapaMoutard : la visite de la cathédrale (nooon, j'rigoooole !), la séance de shopping (encore de l'humouuuur !), le quartier Schnoor (plus pour l'architecture préservée, moins pour les boutiques souvenirs qui vendent toutes à peu près la même chose !), les "mirabelen" du marché derrière la cathédrale.

Quelques regrets : La pluie (qui nous a empêché de mieux profiter de la jolie petite plage qui borde la Weser), ne pas avoir pu visiter l'Universum (équivalent du palais de la découverte) ainsi que le site d'Airbus Defense and Space où l'on peut fouler une maquette du module Colombus de la station ISS (Brême a en effet la réputation de ville industrielle : l'aéronautique avec EADS mais aussi la métallurgie avec ArcelorMittal, la bière avec la Beck's et l'automobile avec Mercedes-Benz ; c'est aussi à Brême que le café décaféiné aurait été mis au point !). La périphérie de la ville - où nous logions - était aussi très attractive avec beaucoups de Street Art et d'immeubles Art Nouveau ... son histoire est à creuser !

Cap à présent plus au Nord pour une quinzaine de jours au plus près de la Mer Baltique ...  

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article