Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vous êtes

 visiteurs à suivre nos aventures !

Pour les vacances de la Toussaint, la Boitamoutards a décidé d’aller chercher le soleil dans la patrie de Zeus et de George Moustaki : la Grèce bien sûr !

TaServiteuse [comme à son habitude] s’est attelée à étudier les guides pour trouver la destination la plus propice à un voyage avec des petits schtroumpfs et la péninsule de l’Argolide dans le Péloponnèse a retenu toute son attention. Des îles, des belles plages, une multitude de sites archéologiques à visiter, tout ceci à moins de 3h d’Athènes.

Nous quittons l'aéroport direction notre maison de vacances pour la première semaine. Nous faisons une halte devant le canal de Corinthe, un passage fluvial étroit creusé vers la fin du 19ème dans l’isthme de Corinthe pour permettre aux bateaux de relier les mers Égée et Ionienne sans devoir faire le tour du Péloponnèse. Comme pour d’autres projets similaires [canal de Suez et de Panama], sa construction impliqua ou mobilisa beaucoup de français [ingénieurs, lobbyistes, compagnies entreupreunariales, banques d’investissement], sans doute un savoir-faire et intérêt portés à ce type de projets hérités du canal du Midi. Avec une profondeur de 8 mètres, les navires qui l’empruntent de nos jours sont principalement des plaisanciers et croisiéristes mais la vue de ces gros engins frôlant les murs hauts et étroits du canal est impressionnante [pas de bateau à notre passage et vu seulement en photo mais on s’imagine bien].

Après notre escale, nous arrivons à destination, une maison au milieu des orangers (il y en a beaucoup dans cette plaine fertile de l’Argos) près de la ville de Nauplie - capitale de la région qui fera l’objet de notre première visite le lendemain.

Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne

Nauplie est une jolie ville-port aux allures italiennes qui nous fait un peu penser à Sorrente dans la baie napolitaine. Cela tombe bien car Nauplie tient son nom de Naples et la ville fut longtemps sous domination vénitienne [avant de tomber dans les mains des ottomans, de basculer à nouveau sous pavillon vénitien, etc. [le jeu favori en Grèce a l´époque était « attrape-moi cette ville si tu peux »].

Nauplie est ainsi au cœur de l’histoire de la Grèce, elle fut assiégée par les navires de Laskarina Bouboulina l’héroïne nationale du mouvement de libération de l’occupation ottomane, fut proclamée capitale par Ioánnis Kapodístrias -premier gouverneur de Grèce- à l’independance, vit l’assassinat de celui-ci sur les marches de l’église St Spiridon et c’est de Nauplie que partit l’insurrection contre la monarchie imposée par l’Europe à la suite de cet assassinat. 

Avec ses petites ruelles percées de grandes places et décorées de bouquets de bougainvilliers suspendus par-dessus ses belles vitrines et terrasses à café, ses façades colorées, son charmant port où plaisanciers et pêcheurs s’y mêlent, le tout coiffé de deux imposantes citadelles, Nauplie est très agréable à parcourir et nous y retournerons plusieurs fois.

A proximité immédiate de notre maison de vacances se trouve une station balnéaire, Tolo, vers laquelle nous décidons de faire une expédition à pieds.

Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne

Nous partons le matin et remontons tranquillement les petites ruelles bordées de villas et villages de vacances baignés dans les odeurs d’orangers. En effet, dans cette contrée de l’Argolide se succèdent pinèdes, olivettes ou cultures d’agrumes selon l’altitude et la fertilité du sol. 

A mi chemin entre Asini et Tolo se trouve l’ancienne acropole mycénienne que nous visiterons au retour. Nichée au fond d’une baie qui lui donne un air de petite Rio, Tolo se révèle être une station plutôt agréable malgré la construction à outrance, en effet les restaurants et façades d’hôtels mangent littéralement la longue plage que dessine la baie. Nous nous y baladons, y mangeons et trempouillons nos pieds dans l’eau en nous promettant de revenir par beau temps goûter un peu plus son eau turquoise et lézarder sur son sable ocre. 

L’ancienne acropole que nous visitons se trouve sur un promontoire rocheux de l’autre côté de la baie. Sa situation géographique et les anciennes fortifications lui conférèrent un atout que les différentes nations qui se sont disputées la région purent exploiter sans vergogne. La flotte vénitienne n’en fit pas moins lorsqu’en 1686 elle débarqua sous le commandement de l’amiral Morosini pour arracher ce bout de terre aux ottomans.  

Des panneaux explicatifs qui jalonnent le site montrent également l’implication d’Asini ainsi que l’ensemble de l’Argolide dans la course des événements de la 2ème guerre mondiale. 

L’ancienne acropole d’Asini faisait partie de la civilisation mycénienne. Dans l’histoire de la Grèce, il s’agit d’une époque fondatrice. Mycènes, Argos et Tyrinthe que nous visiterons également durant notre séjour furent fondées et connurent leurs heures de gloire durant cette même periode. 

Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne
Tous[Saint] au soleil - Partie I : le nord de l’Argolide et la civilisation mycénienne

Mycènes sera la première cité qui fera l’objet de fouilles et donnera son nom à la civilisation mycénienne qui dominera en Grèce continentale du 18ème au 12ème siècle Av-JC. La cité fut (re)découverte par un personnage à la biographie singulière et au profil atypique, Heinrich Schliemann, ancien banquier d’affaire passionné par les récits homériques qui s’est mis en tête de retrouver -et y arriva- les cités qui furent le théâtre de l’iliade, villes où mythes et réalités se mélangent. 

Les murs sont bâties en pierres de taille colossale [Persée, fondateur légendaire de la cité aurait employé les géants cyclopes], aussi impressionnants que les murs des cités incas voire plus, les premiers ayant été construits avec plus de 3000 ans d’écart.

On retrouve sur le site de Tyrinthe une architecture similaire bien que le site soit moins bien préservé. Mais là où Mycènes est nichée aux contreforts d’une colline à l´abri du regard, Tyrinthe domine la plaine d’Argos et se donne à voir a qui veut bien tout en offrant au visiteur un superbe panorama sur le golfe Saronique.  

De l’antique Argos subsiste seulement une partie de l’ancienne ville : un amphithéâtre, des bains et des vestiges de temples, les outrages du temps et le pillage des matériaux par les Byzantins pour la construction de la forteresse sur la colline de Larissa n’ayant pas contribué à préserver le site. Avec des murs à l´abandon envahis par une végétation galopante, Larissa ne présente pas beaucoup d’interêt hormis la superbe vue sur la plaine.

La civilisation mycénienne tombera dans l’oubli pendant la période dite des « siècles obscurs » [dark ages] avant que l’histoire de la Grèce ne revienne occuper le devant de la scène à l’avènement de l'antiquité et à la faveur du succès d’Athènes à repousser les attaques de l'ennemi perse et fédérer les autres cités autour d’elle. Epidaure et son amphithéâtre, un pur joyau d’architecture : l’harmonie de ses lignes, ses proportions à la géométrie parfaite, le décor de fond, son acoustique impeccable en font un formidable témoin de l'époque dite classique qui vit le génie grecque connaître son apogée avant d’être diffusé à l'ensemble de l’Europe, du monde occidentale et de la Méditerranée. TonMoutard a pu tester l’incroyable qualité du son en interprétant fièrement un « petit escargot porte sur son dos ... » avant de se faire applaudir par l'assistance.

Au moment où Epidaure et ses édifices se construisent, les valeurs et institutions fondatrices de la Grèce atteignent un haut niveau de maturité. Destiné au culte d’Asclépios le dieu médecin, plusieurs bâtiments publics accueillaient les malades venus se soigner en suivant un rituel bien précis basé avant tout sur des notions d’hygiene physique et mentale [Hygie n’étant pas fille d’Asclépios pour rien]. Épidaure était également le lieu de célébrations gymniques et artistiques à l’occasion de jeux célébrant le dieu [d’où la construction de l’amphithéâtre, les arts, la poésie et le sport faisant partie intégrante de la vie en communauté et donc de l’architecture de la ville]. Un petit musée archéologique présente des objets trouvés lors de fouilles dont de curieux ex-voto [des parties de corps moulés ou sculptés pour remercier d’une guerison]. Des archéologues s’affairent au grand jour à restaurer, exhumer et inspecter les lieux [on en verra quasiment sur tous les sites qu’on aura visités] . 

Sur la côte, l’ancienne ville Archea Epidavros sera pour nous une halte méridienne agréable où nous avons pu barboter dans l’eau -particulièrement fraiche- avant de se faire chasser par un bel orage heureusement passé à l´abri accompagnés d’un bon chocolat chaud.

La 2ème semaine, nous levons le camp pour aller au sud de la péninsule et notamment visiter les îles sardoniques en compagnie de copains venus nous rejoindre avec leurs petits loulous.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article