Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vous êtes

 visiteurs à suivre nos aventures !

Copyright protection

Nous sommes arrivés la veille dans notre camping à quelques encablures du village de Geiranger et sommes impatients de partir à l'assaut de ce fjord par les multiples chemins de randonnées qui sillonnent la région. Bien sûr, quelque chose d'accessible à TonMoutard mais comme il marche de plus en plus longtemps et sur des sentiers de plus en plus grimpants, nous décidons de tenter quelque chose de plus "challenging" que d'habitude. Et comme il est motivé, nous lui proposons une petite mise en jambe la matin et quelque chose d'un peu plus prenant l'après-midi.

Nous repassons donc par le village de Geiranger pour monter à une petite ferme au-dessus du bourg, d'où part notre sentier qui nous promet à la clé, une belle vue sur le fjord.

 

On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)

Nous garons notre voiture près de la ferme et entamons notre balade. Nous traversons un champs où l'on croise biquettes, vaches et ... mais ... ce sont des lamas ? Mais qu'est-ce que ça f... là pardi ?

Nous arrivons très rapidement par un chemin qui descend à un petit balcon protégé derrière un grillage pour éviter toute chute ; offrant une vue sur un coude du fjord ainsi que la route des aigles empruntée la veille sur le dernier tronçon de route qui nous amenait à notre étape actuelle.

 

On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)

La ferme propose des menus qui nous ont l'air très alléchants, mais nous tiquons sur les prix. Nous redescendons donc [pauvres gueux] manger avec la plèbe des sandwiches achetés dans une boulangerie. Arrimé devant nous telle une barre HLM, un énorme bateau de croisière qui nous interpelle par son gigantisme effrayant. Je n'ose imaginer ce que peut consommer un engin pareil en ressources [carburant et autres] et ce que ça peut rejeter comme déchets [émission en CO2 et autres gaz à effet de serre, nous apercevons d'ailleurs très bien la colonne de fumée].

Selon des études réalisées en 2006, l'air respiré dans les fjords [et notamment le Geiranger] serait certains jours aussi pollué que dans des villes comme Londres ou Barcelone ! C'est donc une plaie ; on n'échappe nulle part aux enjeux écologiques et l'impression de pureté que dégagent les eaux écarlates des fjords ne peuvent le dissimuler.

On le comprend aisément par les chiffres : la fréquentation de croisiéristes dans les fjords de la Norvège a pratiquement triplé en quinze ans. Le Geiranger à lui seul attire près d'un million de visiteurs chaque année. Le trafic est dense.

Pour y avoir été il y a une douzaine d'années, je ne me rappelle pas en effet avoir croisé autant de gros ferry engagés dans les bras des fjords jusqu'aux endroits les plus reculés. Les gaz d'échappement rejetés chaque jour par ces gros engins énergivores s'accumulent comme dans un entonnoir. Pour parer ce phénomène, le gouvernement a adopté très récemment une loi visant à moyen terme d'interdire à la circulation tout véhicule marin consommant de l’énergie fossile et a voté, pour soutenir cette loi, un projet de construction d'un réseau électrique de recharge, permettant à une flottille de bateaux modernes et propres [ou quasiment, tout dépend comment on considère l’énergie Elec] de circuler. Vu le nombre de voitures Tesla que l'on a croisées ici ; le projet devrait aboutir, c'est certain !

On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)

Nous remontons à notre camping où nous abandonnons de nouveau la voiture pour partir à l'assaut de notre deuxième (et plus conséquente) randonnée de la journée.

Ça commence fort, le chemin suit une montée soutenue sur un plateau rocheux. Nous marchons d'un bon pas, TonMoutardBis se faisant porter dans le porteMoutard. A mesure que les dénivelés augmentent, la vue se dégage sur le fjord ainsi que sur la route des aigles. Un gros ferry [arrivé le matin même] stationne dans la baie. 

Au bout de deux heures de marche ponctuée de pauses, nous avons bien avancé. TonMoutard est toujours motivé pour continuer malgré le chemin étroit et assez raide pour ses petites jambes. Il se met toutefois à flotter, et notre sage PapaMoutard décide de rebrousser chemin avec les enfants pendant que je continue un peu pour aller jusqu'au point de vue annoncé.

Finalement, l'averse aura été courte et le soleil revient, cette fois-ci à priori pour durer. Il nous aura manqué ces deux derniers jours !

Nous passons notre dernière nuit à Alcatraz dans notre petit chalet rikiki au confort frugal ... heureusement que la superbe vue compense et que les enfants apprécient la douche commune avec papa et maman.

On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)

Nous faisons nos bagages le lendemain pour emprunter la route des cimes, autrement appelée la "Geiranger skywalk". La route monte en lacets et la vue est quasi permanente sur le fjord. En haut, il fait bien froid et nous perdons au moins 15°. Des blocs de neiges éternelles s'amoncellent ici et là. Une plateforme est aménagée au bout de la route panoramique pour admirer la vue vertigineuse d'où l'on peut embrasser le Geiranger, la route des aigles et l'ensemble de la vallée autour. Des nuages vont et viennent, ce qui ajoute à l'impression d'être suspendu dans le vide.

On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)

La route est ensuite droite [ce qui nous change un peu] mais pas monotone ; elle continue de monter gentillement et se poursuit jusqu'à Lom où nous nous arrêtons pour déjeuner et visiter son église en bois debout, ainsi que la reconstruction d'un village avec des habitations d'époque.

La ville de Lom est le chef lieu du parc national Jøtunheimen. Dans la cosmogonie nordique, les Jötunn ou Jötnar seraient les occupants du Jøtunheimen. Wikipedia les présente comme étant : "... dans la mythologie nordique, des créatures humanoïdes personnifiant les forces de la nature, dotées d'une force impressionnante ainsi que, parfois, des pouvoirs divins comme celui de la métamorphose et de l'illusion. Ils sont à la fois prédécesseurs, parents et ennemis des dieux et vivent habituellement à Jötunheimr où ils sont séparés de Midgard, le monde des humains, par de hautes montagnes ou des forêts denses.

Tous les jötunn sont les fils d'Ymir, le géant hermaphrodite des origines selon la cosmogonie nordique. De sa sueur, Ymir enfanta un mâle et une femelle, et de l'union de sa jambe gauche et droite naquit un fils. Les géants de Jötunheim sont en guerre perpétuelle contre les dieux, qui sont généralement menés par le dieu de la guerre Thor dans leur lutte. Ce sont des créatures chaotiques, par opposition aux dieux qui représentent l'ordre. Pendant le Ragnarök, les géants seront au premier rang de la bataille pour assaillir les dieux, et c'est le géant du feu Surt qui détruira l'ensemble des mondes avec son épée flamboyante.

Plus tard, dans le folklore scandinave, les trolls reprennent bon nombre des fonctions de la notion plus ancienne de « géant »."

On remarquera les similitudes avec la cosmogonie grecque [ou d'autres cosmogonies d'ailleurs] : Thor versus Zeus, la lutte des dieux contre les Jötunn versus les Titans pour prendre le pouvoir, l'omniprésence du chaos, des guerres fratricides, des renaissances et résurgences, ... bref, les mêmes ingrédients ont toujours nourri les hommes pour expliquer le monde.

Lom est ainsi la porte d'entrée vers l'enfer de la mythologie [Lom ... l'homme ... admire le jeu de mot !] mais aussi le paradis de la randonnée. Les plus grands sommets de Norvège se situant dans le parc national du Jøtunheimen, la réalité n'a rien à envier à la légende. Au cœur de l'hiver, les blocs de neige bordant la route peuvent atteindre plusieurs mètres de haut et la route peut rester bloquée plusieurs jours d'affilée.

On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)

La route 15 suivie jusque-là se transforme à partir de Lom en route touristique appelée la Sognefjellet [ou montages du Sogn]. Surnommée « la route sur le toit de la Norvège », c'est la plus haute route carrossable d'Europe du nord, le point le plus haut étant situé à 1 434 m. Les paysages sont encore une fois spectaculaires et différents arrêts bordant la route permettent de s'arrêter et de prendre le temps de poser son regard. 

Notre point de chute sera aux abords du Lustrafjord, un bras du Sognefjord. Nous renouons avec le confort des chalets en camping que l'on a connu jusqu'à présent. Au pied d'une magnifique chute d'eau et avec une aire de jeux aménagée pour les enfants, le lieu est encore une fois enchanteur.

En arrivant là, nous aurons donc bouclé la ronde en revenant au Sognefjord [dont la poignée de jours qui nous reste consistera à explorer ce dernier un peu plus] et se rapprochant de nouveau du glacier du Jostedal.

On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
On my way to Norway - Du Geiranger Fjord au Sognefjord (bis)
Copyright protection
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article