Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vous êtes

 visiteurs à suivre nos aventures !

Les anglais ont le chic pour nommer les choses de façon simple et "accurate", sans chichis, sans fioritures et sans "circonvolutions" [mais quel mot compliqué encore tiens !].

Le mot toddler désigne nos chers bambins âgés de 12 à 36 mois ; il vient du verbe "to toddle" qui signifie "trotinner" ou, plus exactement, faire ses premiers pas.

Mais si la signification principale adresse l'acquisition de la marche, on peut y voir pléthore d'autres petits pas effectués en vérité, car cet âge-là est caractérisé par une intense envie de découvrir et donc une multitude de petits pas : vers le langage, la socialisation, l'autonomie, ... des micro séismes qui constituent un véritable bouleversement !

Alors voilà, notre toddler à nous, unanimement qualifié de "çoupinet' tellement il est chou et croquinet, est en plein dans cette phase. Et le moins que l'on puisse dire est qu'il nous en fait voir parfois de toutes les couleurs, avec un ascenseur émotionnel qui passe parfois du rire aux larmes, et de la frustration la plus intenable à l'incarnation vivante de Boudha quand il est calme et joie.

 

Alors, ce çoupinet ?

Toi qui est passé(e) par là ... [Avertissement : nullipare passe ton chemin, tu ne veux pas vraiment savoir et je ne veux pas te gâcher tes rêves d'une vie de maman paisible, qui sent bon le parfum de bébé sagement assis par terre à caresser ses doudous en te jetant de temps en temps des grands sourires remplies d'amour] ... toi qui est donc passé(e) par là, tu sais de quoi je parle !

Je te fais le topo ! Imagine-toi rentrer le soir chez toi, après une journée de M... où ce support pauvre-poy'nt t'en as fait voir de toutes les couleurs, où ton ordi a dû redémarrer 10 milles fois à cause de la dernière mise à jour que tu te demandes a quoi ça sert, et où ta dernière sauvegarde n'a pas fonctionné et que tu as dû te retaper toutes les modifs depuis le début ... tu comprends rien à ce charabia ? C'est normal, ne t'inquiètes pas ! bon, on va dire après une journée bien remplie. Tu attendais ce moment de plaisir de retrouver ta tendre progéniture avec impatience pour te remettre de toutes ces émotions au travail ? Eh bien que nenni ! Tu vas devoir en guise de programme :

- Sur le chemin entre la nounou et l'école pour aller chercher le grand, énoncer dix milles fois : qu'on laisse la terre dans le pot car ça salit les doigts [c'est là que TonNumérobis te regarde avec des yeux de lapin en énonçant "caca" d'un petit air innocent et en te montrant ses doigts plein de ... terre ! Car oui, TonNumeroBis est le digne héritier de Lucky Luke, il dégaine les bêtises découvertes plus vite que l’ombre ... de tes consignes] ; qu'on reste sur le trottoir et qu'on évite d'aller sur la route car les voitures vont vite et ne voient pas les touts petits ; et, qu'on essaie de marcher en ligne droite histoire qu'on arrive à destination un jour [avant le bac du grand si possible] !

- Une fois dans l'école, c'est l'occasion de rappeler pour la cent millième fois : qu'il vaut mieux rester à côté de maman au lieu de courir vers la salle de jeux [TonNumérobis connait les jouets par cœur et a pris ses aises], qu'on ne joue pas avec l'interphone [au risque de rendre légèrement maboul le personnel à l'accueil] et qu’on ne court pas dans les couloirs au milieu d’une marmaille en furie.

- Sur le chemin entre l'école et la maison ... voir le premier paragraphe plus haut, mêmes consignes !

- Une fois à la maison, vérifier que tout objet qui pourrait servir à être :  projeté contre une vitre/le visage d'un membre de la famille ou propulsé contre un mur surtout si fragile ... est soigneusement écarté de l'environnement immédiatement accessible par TonNumérobis ; à ce propos, vérifier que les portes des toilettes sont bien fermées histoire que ledit objet ne se retrouve pas au fond du trou de la cuvette des toilettes  [NB : dernière option, envisager le déménagement dans une yourte où un igloo, à la réflexion c'est ce qui a de plus compatible avec un bébé-bulldozer ...] ; Réexpliquer à TonNumérobis que son grand frère n'est pas une poupée en plastique et que ses cheveux ne sont pas en silicone, donc faut pas tirer ! Rappeler aux deux moutards que la phrase "c'est lui qui a commencé" ou "mais c'est moi qui l'avait en premier" sont proscrites. 

- A table, si tu arrives un jour à la dresser [bon, j'avoue, TonMoutard, dans ses bons jours, aide volontiers aux tâches familiales], redire que si on a faim on reste à table et que si entre deux bouchées on courrait à chaque fois marathon dans la maison bah ... on serait pas sortis de table avant l'an 3000 [et qu'en toute vraisemblance, de toutes façons vaut mieux profiter de vrais repas qui sentent bons l’odeur de cuisine car en l'an 3000 on mangera des pilules de concentré de nourriture comme dans Dragon Ball Z ... oui oui, j'assume, génération Club Dorothée et fière de l'être !]

Bon, je m'arrête là, je te laisse deviner le programme du coucher hein ! Quoique, dans quelques mois, on va peut-être réussir à poser les deux moutards en même temps autour d'un livre et espérer quelques minutes de zénitude fraternelle [ahaha, c'est beau l'espoir ... allez ok ! Ils s’entraînent déjà dès maintenant en fait]. 

Alors, ce çoupinet ?
Alors, ce çoupinet ?

Quoiqu’il en soit, notre toddler d’amour de çoupinet est d’une fraîcheur et d’une coquetterie désarmantes. Son mot préféré du moment est : chat. Normal me diras-tu, son espièglerie et sa vivacité sont typiquement félines. Et ces moments de complicité et de tendresse qu’il veut bien partager avec nous efface très vite les petits désagréments d’un chaton parfois pressé aux gestes quelquefois volontairement maladroits [j’ai oublié de te prévenir, le vase en porcelaine de Chine de mamie Mireille ou de tata Marie-Paul, tu le ranges loin dans ta cave ou mieux, tu l’expédies au pôle Nord pour quelques temps, en priant pour qu’il se perde en chemin ... hum hum].

Alors, ce çoupinet ?

Notre petite boule d’énergie ambulante continue son petit bonhomme de chemin, à l’assaut du monde en toute confiance. Et malgré les petits tracas liés à cet âge, nous sommes tous bien contents de le regarder grandir, s’affirmer, s’épanouir  ... tutoyer des désirs de grandeur et faire ses premiers pas de tout, partout avec plaisir.

Alors, ce çoupinet ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article