Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vous êtes

 visiteurs à suivre nos aventures !

Publié par

Quand j'étais petite, j’aimais à imaginer ce que je serai une fois adulte. Mon métier ? Écrivaine, ou archéologue, ou encore historienne ... rien de ce que je fais aujourd'hui en fait. Mes œuvres imaginaires en gestation, auraient relaté le récit de mon peuple révolté. A mes futurs enfants, j'aurais conté mon identité brimée, j’aurais transmis ma rage, légué un bout de ma culture, et ma langue ancestrale longtemps étouffée ... rien de ce que j'ai réussi à faire depuis qu'ils sont nés, et que je regrette !

Pour paraphraser Joséphine, j'ai deux amours, j'ai deux pays. Il y a une mer qui les sépare, mais tout qui les rapproche. Une histoire commune, un héritage de l'un qui continue à distiller la sève dans le berceau et bercer les rêves de l'autre, un petit butin arraché au vieil ennemi et que l'on assume, la richesse des pauvres qui fait à la fois le poison et la fortune ; ce qui fait que les identités séparées se mêlent et se croisent, et deviennent à parts égales les nôtres ... au point de ne plus pouvoir en distinguer l'une par rapport à l'autre !

Le voyage initiatiqueLe voyage initiatique

Mais rien n'est jamais tout à fait complètement perdu ... TonMoutard est curieux, pose plein de questions, et veut tout savoir de cette moitié de lui-même dont il se rend compte qu'elle ne provient pas uniquement de ce qu'il connait ici, sur cette terre de France.

Alors je l'ai emmené avec son frère, de l'autre côté. Là où les oliviers dansent avec les genêts quand vient le printemps, là où les coquelicots - malgré l'incertitude d'un avenir inquiétant - chantent encore le péan dont le murmure inonde les champs ; là où le soleil peut dormir en confiant son oeuvre à ses représentants vissés à la terre mais qui, avec des milliers de petits bras se dressent au vent pour illuminer l'horizon.

Le voyage initiatiqueLe voyage initiatiqueLe voyage initiatique
Le voyage initiatiqueLe voyage initiatique
Le voyage initiatiqueLe voyage initiatique

Mon petit bouchon d'amour était content. Il sait que de l'autre côté, repose à jamais celle qui fait le lien entre le su et le moins connu, et grâce à qui la transmission continue. Il sait aussi qu'il a une grande famille qui perpétue et fait vivre ce particularisme bienvenu, ce morceau d'identité qui lui est indissociable et qui le définit à jamais. Peut importe la forme que lui-même choisira pour l'incarner, c'est un petit bijou dont il pourra prendre soin, et qui sera je l'espère entretenu : le testament de sa grand-mère, celui de tout un peuple. 

Le voyage initiatiqueLe voyage initiatiqueLe voyage initiatique

"Maman, tu sais, ce que j'ai le plus préféré de mon séjour c'est lorsque j'ai cueilli des fleurs pour les planter sur la tombe". 

La veille tu avais longuement pleuré de perdre un être cher ; et moi j'ai longuement pleuré, de garder cet héritage dans ma chaire, de ne pas savoir te le confier autrement que par la mémoire des souvenirs ou les chroniques d'un mouvement en devenir.

Une petite blessure commençait à se faire sentir, discrète et muette ; la pire des morsures. Elle peut enfin commencer à guérir, se refermer désormais ; à présent que mon histoire est aussi la tienne, aussi vraie, aussi vivante ; pour toi aussi existante !

Au moment où toute une nation prend conscience de sa pluralité, commence à panser ses plaies, et regarde vers un horizon commun rassemblant toute sa diversité au lieu de compter les différences et distribuer les points ... c'est tout un symbole !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article