Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vous êtes

 visiteurs à suivre nos aventures !

Publié par Lilotrésors

Ça avait plutôt bien commencé ...

Au début, on voulait lui faire un train, puisque il est fan comme son frère [ah la fameuse réplique de TonMoutard quand il avait découvert son gâteau des deux ans : « C’est un train qui rouille ? » ... comprendre « qui ROULE »]. Mais bon, on s’est ravisés en optant plutôt pour un avion puisque TonMoutardBis est tout aussi fan de cet engin, et puis on s’est dit qu’on n'allait pas reprendre la même idée que le grand frère pour le gâteau de Gnumérobis, alors qu’on  refourgue pas mal fait déjà bénéficier généreusement à ce dernier de toute la garde-robe déjà portée par l'aîné ! [bichon, si t’es en âge de me lire et que tu découvres ce billet, zappe ce passage ! Tu n’as rien lu hein ! Et pis pense aux bébés phoques et à la planète, aux vertus du recyclage, ... hum].

Une fois l’idée trouvée donc, TonPapaMoutard était chargé de réaliser la pâte du gâteau [je t’ai déjà dit qu’il cuisinait comme un dieu ?], et ton humble serviteuse devait s’occuper de la déco après cuisson.

Après moult recherches sur Pinterest, consultation de blogs spécialisés et autres analyses de photos sur Google Image, je m'étais fait une idée de modèle en tête. Le hic étant que je n’avais pas de recette toute faite ... Mais bon ! Les listes d'ingrédients mesurés à la culotte [oui je sais on dit "marquer à la culotte" mais tu comprends ce que je veux dire] que quand toi tu t'appliques à respecter à la lettre tu foires toujours en te demandant bien ce que tu as pu louper ... je m'en méfie un peu ! Et comme la plupart des beaux gâteaux que j'ai repérés étaient tous décorés façon cake design mais que la liste des ingrédients de Belzébuth qui donnent la mort qui tue à petits feux de la pâte à sucre employée pour ce genre de recettes me donne des boutons rien qu'à la parcourir, j'ai décidé de faire un simple glaçage blanc pour recouvrir la carlingue et d'utiliser du chocolat blanc pour les ailes et l'empennage ... aaaaaah ha ha ha ha, tu vas bientôt rire avec moi en lisant la suite car bien mal m'en a pris !

Pour la partie socle, ce fut assez facile : un quatre-quart en forme de rectangle, un nappage au chocolat noir, du sucre glace saupoudré généreusement sur le gâteau recouvert d'un morceau de papier posé en tangente pour marquer la piste d'atterrissage par contraste et ... le tour était joué !

Les recettes de gâteaux d'anniv, c'est pas d'la tarte quand ça dérive !Les recettes de gâteaux d'anniv, c'est pas d'la tarte quand ça dérive !Les recettes de gâteaux d'anniv, c'est pas d'la tarte quand ça dérive !

Pour l'avion lui-même, ce fut une autre histoire !

D'abord il a fallu découper à l'emporte pièce la carlingue dans un un 2ème quatre-quart cuit dans un moule à cake [de la chirurgie de précision réalisée à 4 mains non sans avoir des sueurs au front]. Ensuite, il a fallu arroser généreusement plusieurs couches de glaçage, pour recouvrir la pâte irrégulière et pleine de trous laissés par la découpe [eh oui, il aurait été plus judicieux de le faire adhérer sur des parois bien lisses, mais va trouver un moule cylindrique à la dernière minute ... à moins d'en acheter un à l’avance à usage unique fort probable, encombrant encore plus tes placards de mètres carrés franciliens !].

Je me suis en revanche un moment trouvée génialement astucieuse lorsque j'eut l'idée de faire fondre plusieurs tablettes de chocolat blanc pâtissier, pour refaire mouler le tout en une grosse plaque plus fine que j'aurais redécoupée plus tard après refroidissement au réfrigérateur, aux formes souhaitées pour obtenir le reste des pièces de mon oeuvre culinaire. Chose que je fis donc et qui fut plutôt réussie [Attention à bien délimiter les bords des formes dans la plaque après un premier refroidissement à température ambiante, pour profiter que ce soit encore assez mou et éviter un craquage si on découpait directement à la sortie du frigo] !

Ce que je n'avais pas prévu en revanche, c'était le laborieux travail, non plus de chirurgie cette fois-ci mais digne des numéros de jonglerie les plus burlesques pour faire tenir ailes, empennage et hublots en chocolat blanc au reste de la carlingue [point emm...ant N°1]  et ... [point emm...dant N°2] empêcher ces derniers de ne pas fondre dans les doigts à chaque tentative de dressage car oooh ! grande découverte du siècle : le chocolat ne fond pas uniquement lorsqu'il est soumis à la chaleur d'une casserole mais également à celle du ... soleil hum hum ! Et au regard des températures caniculaires de ce dimanche, les sources de chaleur et les occasions de chauffer ton cerveau aussi au passage et faire fondre ton réservoir de patience déjà minuscule n'avaient pas manquées !

Les recettes de gâteaux d'anniv, c'est pas d'la tarte quand ça dérive !Les recettes de gâteaux d'anniv, c'est pas d'la tarte quand ça dérive !
Les recettes de gâteaux d'anniv, c'est pas d'la tarte quand ça dérive !Les recettes de gâteaux d'anniv, c'est pas d'la tarte quand ça dérive !
Les recettes de gâteaux d'anniv, c'est pas d'la tarte quand ça dérive !Les recettes de gâteaux d'anniv, c'est pas d'la tarte quand ça dérive !

... Dès la sortie du frigo et après avoir miraculeusement réussi à lui faire prendre forme, l’avion avait donc atterri en catastrophe à table, les ailes en chocolat blanc commençaient à fondre dangereusement et à grande vitesse avec la chaleur écrasante [la proximité du barbeuq aidant !], les hublots dégoulinaient par-dessus le glaçage qui ne tenait plus [chaleur écrasante bis] ... et pour couronner le tout, le bichon s’est endormi sur son assiette [chaleur écrasante double bis ?] !! Tout ça pour ça me direz-vous !!

Bref, on a connu mieux comme gâteau d’anniversaire, avec un rapport nombre d'heures passés aux fourneaux versus intérêt pour le Schtroumpf clairement plus avantageux les fois précédentes [ah ces yeux qui brillaient de TonMoutard devant son gâteau et son admiration vous dis-je ! ] .... mais tout le monde a passé un bon moment et Gnumérobis avait déjà soufflé ses deux bougies [lorsque son grand frère a bien voulu lui en laisser la primeur] deux fois auparavant ... ouf, tout va bien au final et on se rappellera sûrement de cet anniversaire longtemps aussi ... mais pour d'autres raisons, ha ha ! 

Les recettes de gâteaux d'anniv, c'est pas d'la tarte quand ça dérive !

PS : si tu ne veux pas faire les mêmes erreurs que moi, que ce gâteau te semble irrésistible et que tu veux le réussir ; voici quelques conseils à appliquer :

- Ta plaque prédécoupée de chocolat blanc au congélateur tu mettras ;

- A la toute dernière minute celle-ci tu sortiras ;

- Avec des piques les ailes et l'empennage tu maintiendras ;

- Des shamallows piqués avec un rouleau de réglisse au-dessus desquelles les ailes tu fixeras ;

- Des lettres rigolotes dans des rubans de bonbons multicolores tu découperas ;

- A l'abri du soleil et vite, très vite ton gâteau tu dégusteras !

Et bon appétit bien sûr !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article