Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vous êtes

 visiteurs à suivre nos aventures !

Publié par Lilotrésors

« Maman, elle est belle la nature ! J’comprends pas pourquoi y a des gens qui la polluent ?! ».

Notre affaire à tous

Voilà, la question est simple ... et les réponses complexes ! Mon avis personnel, de plus en plus radical et tranché : la plupart des malheurs du monde tiennent dans cette phrase !

Ce WE, nous étions à Marseille, et dans la fournaise d’un mois de juin caniculaire, notre rythme fut pas mal ralenti. Loin d'être isolés, ces épisodes sont appelés à se multiplier dans les décennies à venir ! Sans faire dans le catastrophisme, on peut déjà en mesurer les conséquences dramatiques pour l'Homme, dans tous les secteurs et à toutes les échelles de la société.

Ce WE, une assemblée de militants écologistes parfaitement pacifistes étaient venue manifester à Paris. Assis sur un pont, les manifestants se sont fait gentiment aspergée par de charmants policiers [c’est dangereux un manifestant assis hein !], gazant des citoyens à l’aide de bombes lacrymogènes [non non, j’ai bien regardé ; ils ne les arrosaient pas avec des brumisateurs pour les protéger de la canicule !], suscitant peu de réactions, comme si ce n’était pas notre affaire à tous et sous le regard presque attendri de notre cher gouvernement ! [Alerte scoop : Mr. Le Premier Ministre réclame des explications, tremble vermine !].

 

Au moment où les rapports et les records s’enchaînent, à l’heure où le mercure s’enflamme ! En cet instant crucial, il est bon d’objectiver les responsabilités de chacun : 25%, selon ce rapport du cabinet Carbone4 : "FAIRE SA PART ? POUVOIR ET RESPONSABILITÉ DES INDIVIDUS, DES ENTREPRISES ET DE L'ÉTAT FACE À L’URGENCE CLIMATIQUE"  [Sources : http://www.carbone4.com/wp-content/uploads/2019/06/Publication-Carbone-4-Faire-sa-part-pouvoir-responsabilite-climat.pdf?fbclid=IwAR1-w9QupQAxrqQ2aEVRASHL5A9GFq1vJS4tZ2qz5m120-NYoYHM_lvs3sM]

 

Si chaque français adoptait un comportement exemplaire et « héroïque » en matière d’écologie, 60 millions d'actions radicales au quotidien [ne plus prendre l’avion, régime vegan, covoiturage et vélo systématique pour les trajets courts, zéro déchet, high tech et vêtements uniquement d’occasion, ...], la somme de l’ensemble de nos actions individuelles pèseraient seulement pour 25% dans l’impact sur le réchauffement climatique.

 

Alors en effet ce serait déjà pas trop mal et même hautement symbolique dans la mesure où notre façon de consommer influe sur des choix politiques et économiques, mais cela resterait insuffisant et on n’a pas le temps de refaire le match de qui de l’œuf ou de la poule a commencé ! Continuer à croire que c’est la faute de ce con de voisin qui ne peut pas prendre son vélo pour 3 pauvres kilomètres, que c’est la faute à cette imbécile de ménagère qui prend sa bagnole pour faire ses courses au drive ... d’accord ! Mais une fois qu’on a dit ça et que ça nous a un peu moussé parce qu'on achète nos légumes en vrac et qu'on s'habille chez Vinted "nous", quelle est la suite ? 

 

Parce que nous vivons dans un environnement socio-technique contraint, sur lequel État, entreprises et collectivités ont un levier bien plus puissant ! 

 

Parce que nos entreprises et industriels ne polluent pas uniquement en déposant de gros cacas chimiques dans nos rivières et nos bords de mer comme à l’époque, mais peuvent occasionner des dégâts bien plus systémiques par des politiques d’achats avec des clauses de responsabilités qui manquent d’ambition [pour ne pas dire autre chose], en déversant nos déchets électroniques - sensés être recyclés localement - loin là-bas chez les plus pauvres, par le gobelet qu’elle nous met sous le nez systématiquement à la machine à café ... ah c'est pas du plastique, c'est du PLA chui rassurée en fait non, c'est peut-être bien pire ! [oui vous avez le droit d’utiliser votre mug et ne pas prendre le gobelet et la touillette ou ne pas prendre le café tout court, mais rien ne lui interdit non plus à votre employeur de le supprimer hein ce pu*** fichu gobelet, comme ça c’est plus un sujet et on peut discuter à la table de la cantine de la dernière saison de GOT sans être parasités par toutes ces conneries de réchauffement climatique bor*** biiiip !].

 

Nos collectivités contribuent aussi grandement au dérèglement climatique, en coupant nos arbres pour mettre des parkings, en acceptant que des magasins laissent leur enseignes lumineuses fonctionner 24/7, en bitumant à outrance !

 

Désigner là où se situe le curseur, au moment où ça urge ne nous dédouane pas de nos responsabilités individuelles, mais au contraire indique notre soif d’actions et de décisions fortes, partout, maintenant ! Alors faisons entendre nos voix haut et fort, manifestons nous auprès de nos décideurs et employeurs et indignons-nous, il n'y pas de raison qu'ils se cachent derrières nos responsabilités ! Qu'ils prennent - aussi - leurs 75% de part !

 

Précisions importantes : pour une lecture juste et éclairée, mention doit être faite concernant la société Carbone4 de quelques éléments importants. Jean-Marc Joncovici - associé fondateur de la société à l'origine du rapport - défend ouvertement la filière nucléaire [ce qui n'est pas non plus la panacée] et quelques controverses - révélées notamment par le Canard enchaîné - entourent la société concernant la clientèle du cabinet ; controverses auxquelles les fondateurs  ont répondu par le biais cet article : 

https://alaingrandjean.fr/2015/12/18/carbone-4-a-les-honneurs-du-canard-enchaine/

 

Au-delà de la polémique ; l'analyse, les chiffres et les recommandations du document sus-cité apportent dans tous les cas un regard intéressant et objectivé sur l'équilibre des rapports entre action individuelle et responsabilités de la société politique et économique ; sujet qui manque habituellement de documentation et de chiffres précis.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article