Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vous êtes

 visiteurs à suivre nos aventures !

Publié par Lilotrésors

Bref.
 
L’autre jour, à 3h du mat en nettoyant le vomi de numérobis  par terre, je me suis rappelée de la liste des fournitures scolaires qu’il fallait pour la rentrée de son grand frère. Oui les gastro des moutards stimulent ma mémoire, surtout en pleine nuit, allez savoir pourquoi ! 
 
Je regarde le calendrier, il est jour de départ en vacances moins 2. Mme Poisson nous avait pourtant remis la liste en juin. Je repense au nom de la directrice. Je repense aux noms des maîtresses : Mme Paillette, Mme Potiron ... Je me dis intérieurement « Ils les choisissent exprès, c’est pas possible autrement ! ».
 
Je cherche sur Vinted, LBC, Facebook. Il y a beaucoup d’offres mais surtout en rose avec des petites libellules et des princesses, ou bleu avec des ballons de foot et voitures Cars. Je regarde TonPapaMoutard, TonPapaMoutard me regarde. Je me dis intérieurement « Bon OK. Pour l’égalité des sexes et l'éducation non genrée, on repassera ». Je cherche encore un peu plus. Je trouve enfin un produit neutre et en matières recyclées. Bingo. Je dis  combien ? Quelqu’un me répond : 35€, RDV ce soir. Je réponds : OK. J’arrive sur le quai. Prochain train supprimé. Je regarde le suivant, il arrive dans 5mn. Je me dis ouf, sauvée. 
 
Les 5mn passent, le train est de nouveau supprimé. Je regarde le suivant, il arrive dans 5mn. Je me dis intérieurement « Tu ne vas pas te faire b***er deux fois !». Je décide de rejoindre la gare de correspondance à pieds, il se met à pleuvoir des cordes. Je me dis intérieurement « fais ch*** er !» et me ravise.
 
J’attends que le train entre enfin en gare. J’arrive sur le quai du RER. Train supprimé. Je me dis intérieurement « C’est une blague ?! ». Je reste 15mn en plan avant de chopper une rame ... et heureusement pas la crève.
 
Je retrouve la vendeuse. Elle me remet la chose en mains propres. Elle m’explique qu’elle en avait acheté deux à son gosse pour qu’il puisse alterner, mais qu’au final l’autre est quasi tout neuf et n’a pratiquement pas servi. Elle me regarde. Je la regarde. Je me dis intérieurement « Et les bébés phoques p***n tu y penses un peu ? Et la prochaine extinction de masse ? Sérieux, on ne vit pas sur la même planète !! ». Mais je me retiens car elle me le vend de bon cœur après tout b***el. Elle me regarde. Je lui souris. Elle me souris. Je me dis intérieurement à moi-même « T’es un peu faux-c** des fois toi, hein ?! ».   
 
Je redescends sur le quai pour rentrer enfin at home. Un train me passe sous le nez. Le prochain n’arrive pas avant ... c’est même pas annoncé! Je me dis intérieurement « Fais re-ch***er ! ». J’écris à la maison pour dire de pas m’attendre pour manger. On me répond « Ah bah oui, de toutes façons on comptait pas le faire, on a presque fini de manger là ! ». Je me dis intérieurement « Personne ne m’aime, c’est par où le pont le plus proche ?! ». Je repense à la dernière blague de TonMoutard :"Maman, tu connais l'autre nom de la SNCF ? NIGO ha ha ha ha ! T'as compris ? OUIGO, NIGO, ... parce qu'ils ne partent jamais à l'heure !" ... ça me fait rire toute seule et me détend un peu le cerveau.
 
Je prends un itinéraire bis. J’arrive en gare. Prochain train ... non, je ne préfère même pas y penser. J’attends 20mn, je monte dans le train. Avant de descendre définitivement à ma gare d'arrivée, je manque d’oublier l'objet tant convoité sur le siège. Ah non ! Cela suffit !
 
J’arrive enfin chez moi. Je me mets à table, j'ai les crocs après ce marathon. Je regarde mon assiette. TonPapaMoutard me regarde. Je regarde TonPapaMoutard. « C’est pas moi ! Ils se sont resservis deux fois ! ». Je finis ma ration militaire d'ermite anorexique et me dis intérieurement « Bah de quoi te plains-tu ?! Tu tricotes tes éponges dans de vieux collants, tu fabriques ton sapin de Noël avec des bouts de bois ramassés dans la forêt, tu fouilles dans les poubelles communes pour recycler le carton des voisins pour les animations d'anniversaire de TonMoutard et tu emballes tes cadeaux dans de vieilles écharpes ... tu viens bien de passer 2 heures là dans les transports pour faire 5km pour un p^v cartable même pas neuf mais recyclé en matériaux plastiques (coooooool!), espérant naïvement ni***er le système capitalisto-faschisto-écolocide ... c’est cohérent non ?! La révolution décroissante, c’est aussi dans le ventre wesh ! ».   
 
Je croque un morceau pour me remettre de tout ça. TonMoutardBis me regarde. Je regarde TonMoutardBis. Je me dis intérieurement "Fait re-re-iéche ! Tiens finis-la mon assiette espèce de glouton ... et au passage, tu peux m'indiquer par où c'est le pont le plus proche ?!".
 
Bref. J’ai voulu faire un geste pour la planète  !
 
PS : TonMoutard débarque dans le salon. Je le regarde, il me regarde. Je regarde l'objet du délit, il regarde l'objet du délit. Il se jette dessus et me remercie. Il a l’air content et se fiche royalement que sa rentrée et que son cartable soient d’occaz et pas emballés dans des kilomètres carrées de papier cadeau à grands renforts de polystyrène et bulles qu'il pourrait s'amuser à faire éclater ; il me fait remarquer lui-même maintenant de plus en plus souvent quand il en croise que "... le plastique, c'est pas bon pour la nature maman ! On va pas acheter ça, c'est pourri !" ; ou me demande en quoi c'est fait avant d'acheter ...
 
Ouf, c’est l’essentiel et des petites victoires commencent peut-être même à germer ?!
 
PS2 : Après avoir trouvé ZEU cartable, il ne reste maintenant plus qu'à le remplir ... si la SNCF veut bien hum. Pour ça, il y a cet excellent article qui vous dit comment le faire de la manière la plus éco responsable possible :
https://profsentransition.com/des-fournitures-scolaires-ecologiques-et-durables/
Maintenant, vous n’avez plus d’excuses !

#ZD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article