Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vous êtes

 visiteurs à suivre nos aventures !

Publié par Lilotrésors

6 ans, où l'imaginaire flirte avec la raison. Celui des meilleurs copains, de l'amitié, du lien, des grandes passions et des premiers frissons. Celui des riens qui font le tout, et où un tout petit rien est accueilli en précieux don.

6 ans, où quand l'ordre apprivoise timidement le boxon. Que les interrogations fusent, que les réponses amusent, que les pensées se bousculent jusqu'à la cime des frondaisons.

6 ans, où lorsque la soif d'apprendre est à son diapason. L'envie d'agir, de s'insérer, de faire partie et de s'inclure ; porter sa voix à l'unisson.

6 ans, un point d'ancrage, un passage notable, une transition. Contempler le monde du haut de ses rêves féconds. Tenter l'aventure, sortir du cocon.

6 ans, où la sagesse côtoie la déraison. Où tous les possibles existent à l'horizon. Magie et poésie nourrissent le quotidien et habillent encore d'heureuses saisons.

6 ans, où la pulsion d'être est toujours plus forte, où l'amour du risque exhorte un esprit vagabond. Nourrir l'envie, croquer la vie à belles dents. 

6 ans, l'âge de mes certitudes abolies par mille questions, de mes doutes apaisés de ton sourire, le moment où mon chemin a croisé ta route. La première fois où j'ai murmuré ton nom, pour de bon.

6 ans, bel enfant ... ton âge à présent.

 

L'anniver-selle

PS : Pour la réalisation du gâteau, rien de plus simple.

- Faire un gâteau rond et un autre rectangulaire plus grand dans lequel on découpera un 2ème gâteau rond [pour les 2 roues] et on réservera les chutes pour faire le reste de façon très simplifiée [guidon, selle et tube qui lie les deux]. La recette est celle du gâteau au yaourt.

- Les deux gâteaux qui vont servir de roues sont ensuite enduits de lemon curd (ou autre nappage ou glaçage qui vous plaira] puis réservés au frigo.

- On réalise ensuite la crème pâtisserie qui servira pour la déco finale [j'ai utilisé les proportions suivantes : 40cl de crème entière bien froide montée en chantilly, à laquelle on ajoute un pot de 250g de mascarpone et autant de Philly, autrement dit Philadelphia - sorte de fromage à la crème que nos amis d'outre-Atlantique affectionne tant et que l'on trouve maintenant assez facilement dans les supermarchés - le tout parfumé à la vanille]. On réserve ensuite au frigo également le temps de bien placer le gâteau.

- On positionne ensuite sur une jolie plaque de présentation [ici une grande planche à découper en bois] l'ensemble des parties du gâteau que l'on aura sortis au préalable du frigo, pour obtenir quelque chose qui ressemble à une forme de vélo.

- La déco dernière touche arrive à la fin : avec une douille, on dresse la crème sur l'ensemble des côtés, autour des gâteaux ronds pour faire les pneus et par-dessus le reste des autres pièces de gâteau. Les rayons des roues sont ensuite réalisées avec des myrtilles, le tube et la chaîne en framboises et le guidon et selle avec des mûres.

Et ensuite, bah on admire 3 secondes le résultat avant de ... l'engloutir en moins de 2 [comme d'habitude, le plaisir des yeux dure le temps d'un éclair] ! Bonne dégustation.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article