Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vous êtes

 visiteurs à suivre nos aventures !

Publié par Lilotrésors

Fripouille est dans la place, tout baigne [ ... dans un bol de glace pour mes "pôv" petits doigts, en raison d’une aiguille un peu farceuse, gloups !].

C'est une petite surprise d'un nouveau genre qui attendait mes deux canailles ce matin, un calendrier de l’avent un peu spécial cette année ... et si on pouvait y glisser quelques messages pédagogiques de paix fraternelle et toujours plus de gestes écologiques ... ce serait pas trop mal !

Si vous connaissez le principe, c’est un lutin qui débarque à la maison le 1er décembre [tradition de noël venue du Québec, que j’ai en quelque sorte "laïcisée" ] . Tous les matins jusqu’au 24 décembre, le coquin profite de la "sombre" nuit pour vivre des aventures mouvementées, dont il reste quelques traces et que les enfants découvrent - avec jubilation - au petit matin. Évidemment, tout cela est orchestré par ces autres coquins de parents, mais chuuuut, faut pas le dire !

TaServiteuse toujours débordante d'imagination, y a vu donc une opportunité pour faire du détournement par le jeu, l’occasion de faire un clin d’œil et/ou de prendre du recul par rapport à des situations similaires vécues. Exemple de mises en situations prévues ici : mettre des déchets non organiques dans la poubelle à compost [prétexte pour un petit rappel sur les notions de tri et le cycle de vie des végétaux], mettre les jouets du grand frère dans un sac poubelle pour s’en débarrasser [toute ressemblance avec la réalité etc. etc. ... ou comment faire de la résolution de conflits un jeu de lutins], .... bref, des situations rigolotes juste pour en rire et quelquefois pour réfléchir.

Ce matin même donc, les deux grumeaux sont passés plusieurs fois devant le meuble de bureau sur lequel trônait leur tout nouveau tout beau nouveau copain, j'ai nommé "Fripouille", avec une enveloppe mystère posée à côté de lui ; sans l’ombre d’un soupçon, jusqu’à ce que TonMoutard vienne me voir en milieu de matinée pour me dire qu’il y avait une enveloppe pour lui et son frère et en demandant de quoi il s’agissait.

Arrivée de Fripouille dans notre belle capitale, avec un joli bouquet de fleurs en prime pour nous remercier de l'acceuillir quelques semaines chez nous
Arrivée de Fripouille dans notre belle capitale, avec un joli bouquet de fleurs en prime pour nous remercier de l'acceuillir quelques semaines chez nous

Arrivée de Fripouille dans notre belle capitale, avec un joli bouquet de fleurs en prime pour nous remercier de l'acceuillir quelques semaines chez nous

Je lui ai donc confirmé qu’il pouvait l’ouvrir et la lire car elle s’adressait bien à eux deux. En la lisant, TonMoutard est passé de la surprise, à l’incrédulité ["mais ils ne peuvent pas parler ou bouger les objets ! C’est toi qui l’a mis là hein ?"] pour finir sur un plaisir complice [j’ai répondu qu’il avait raison, mais qu’on pouvait aussi faire travailler son imaginaire et jouer le jeu]. TonMoutardBis lui regardait avec intérêt le Fripouille, et écoutait religieusement la conversation.

A midi, on en a reparlé ensuite à table : « Et qu’est-ce qu’il fera comme bêtises Fripouille ? Et il vient d’où alors ? » etc. etc. Je crois que ça a bien mordu, on va bien s’amuser ...

Aussitôt arrivé aussitôt adopté ...

Aussitôt arrivé aussitôt adopté ...

... Et hop, au galop sur son renne pour un tour du propriétaire

... Et hop, au galop sur son renne pour un tour du propriétaire

Pour le tuto [et si vous aussi vous pratiquez le "mouillage de doigts troués dans la glace pour les soulager suite à quelques piqûres involontaires" ... il paraît qu’on peut appeler cela de la couture], ci-dessous les instructions.

Pour le matériel, il vous faut : un carré de tissu, de la feutrine de différentes couleurs, 4 chenilles rouges et vertes que vous tresserez 2 à 2, un pompon, du coton pour rembourrage, une grosse perle en bois pour la tête, quelques fils de laine pour les cheveux, du fil de soie pour les coutures et une aiguille.

Pour le bonnet, il vous faut mesurer la circonférence de la perle à l’aide d’un fil [sauf si vous avez directement l’information sur l’emballage] puis tracer un triangle isocèle dont la base sera de 3 fois la longueur de la mesure de circonférence, et dont la hauteur sera de 2/3 de la base [Oui je vous ai parlé couture, mais pour faire de la couture faut bien faire un peu de maths hein !]. Vous pouvez tracer la forme du triangle sur une feuille dont vous vous servirez comme patron ou bien tracer directement dans la feutrine, puis couper la forme.

Réalisez un cône avec la feutrine coupée en repliant chacun des angles de la base vers le centre. Ajustez pour que le cône se positionne bien sur la perle, puis coudre aux bords pour figer la forme.

Les bêtises "pédagogiques" de Fripouille le lutin de Noël

Pour le corps, prenez chacun des brins de chenilles qui formeront les futures jambes et bras, que vous fixerez à un autre brin qui servira de tronc.

Coupez les pièces du vêtement en suivant le patron de l’image ci-dessous. Coudre bord à bord les deux pièces de tissu à l’envers, en laissant des trous pour les jambes et en laissant un peu de marge près du cou afin de faire plus facilement l’assemblage final.

Retournez le vêtement à l’endroit, insérez la structure en chenilles, rembourrez avec du coton puis finir la couture du haut en resserrant bien autour du tronc et des bras.

Réalisez ensuite l’encolure [en forme étoilée], la glisser autour du cou au-travers du morceau de chenille qui sert de tronc ; enfiler par-dessus la perle en bois par la hauteur et rabattre les deux bouts de brins de chenilles sur le crâne. Vous pouvez couper quelques bouts de laine et les accrocher au crâne pour faire les cheveux. Posez ensuite le bonnet au-dessus de la perle [vous pouvez piquer une aiguille par-ci par-là pour fignoler le travail ou pour mieux faire tenir certains éléments entre eux].

Il ne reste plus qu’à couper mitaines et bottes dans la feutrine, ajuster la longueur des bras/jambes chenilles et coudre les mitaines et bottes au bout.

Faites le visage au feutre ... et vous voilà l’heureux propriétaire d’un petit lutin à croquer !

Les bêtises "pédagogiques" de Fripouille le lutin de Noël
Les bêtises "pédagogiques" de Fripouille le lutin de Noël

Prochain épisode, je vous parlerai de ses petites bêtises crassouillettes [voir s’il est toujours aussi mignon ... ].

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article